L’OBVIA étudiera les impacts des technologies déployées pour lutter contre la COVID-19

La crise planétaire qui fait rage en ce moment pourrait changer la façon dont les humains conçoivent la vie en société dans le futur.

Lyse Langlois, directrice générale de l’OBVIA

L’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique (OBVIA) annonce la création, avec le soutien des Fonds de recherche du Québec (FRQ), d’un comité spécial de chercheur(e)s qui sera chargé d’évaluer les effets que les systèmes d’intelligence artificielle (IA) et les outils numériques déployés pour lutter contre la propagation de la COVID-19 pourraient avoir sur nos sociétés.

La directrice de l’OBVIA, Lyse Langlois, croit que l’urgence de trouver des solutions pour enrayer la pandémie de COVID-19 aura pour effet d’accélérer le recours aux technologies et à l’IA. Or, tant les acteurs de la santé ou des sciences humaines et sociales que ceux de l’informatique ou de l’IA devraient être associés à la conception et au déploiement de ces nouveaux outils. Seul un travail fortement interdisciplinaire permettra en fin de compte d’assurer que l’IA et le numérique produisent les résultats attendus par les citoyens et les gouvernements.

« C’est un enjeu de démocratie et d’autodétermination, mentionne Lyse Langlois. Les technologies peuvent autant permettre l’émancipation des citoyens que leur manipulation, la protection de leur santé que des intrusions dans leur vie personnelle. Il est donc important de suivre leurs impacts sur la vie de la population de près ». L’OBVIA pourra se pencher sur les enjeux de la surveillance biométrique et étudier les moyens de protéger la vie privée et la santé des citoyens tout en respectant leurs droits et en renforçant le lien de confiance avec la population.

La santé, la vie privée et la sécurité de tous sont des valeurs humaines fondamentales. Il est donc crucial d’analyser les conditions diverses qui permettront aux divers outils qui se mettent en place un peu partout sur la planète, de même qu’ici au Québec, de connaître le succès. Il est aussi important de réfléchir aux effets que leur production et leur usage pourraient avoir à court ou à long terme. Le soutien des FRQ donne à l’OBVIA une occasion unique d’exploiter en temps quasi réel et dans une approche interdisciplinaire les expertises variées qu’il fédère.

L’OBVIA regroupe plus de 220 chercheurs québécois et plus de 125 partenaires à travers le monde. Il a pour mission, avec le soutien des FRQ, de soulever des enjeux cruciaux et d’identifier des solutions plausibles aux problèmes et opportunités posés par les développements de l’IA et du numérique au Québec et ailleurs dans le monde. Ces travaux permettent d’alimenter la réflexion des citoyens et des autorités publiques sur les impacts sociétaux des technologies et du numérique sur la santé, mais aussi sur l’économie, la politique et la culture des générations actuelles et futures.

 

Contact : communications@observatoire-ia.ulaval.ca

Articles récents

Nous joindre

On reste en contact?

Vous souhaitez être au courant des dernières activités de l’Observatoire? Inscrivez-vous à notre infolettre.

L'Observatoire international sur les impacts sociétaux de l'IA et du numérique est rendu possible grâce au soutien des Fonds de recherche du Québec.