Appel à communications 3e Journée d’étude en éthique de l’IA

Le Centre de recherche en éthique (CRÉ) de l’Université de Montréal et l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique (OBVIA) lancent un appel à communications pour la 3e Journée d’étude en éthique de l’IA qui se tiendra en ligne le 11 février 2022 sous le thème «Éthique et simulation: de l’IA à la réalité virtuelle».

La notion de simulation est au cœur des technologies de l’information que sont l’intelligence artificielle (IA) et la réalité virtuelle (VR). À tort ou à raison, on peut définir l’IA comme une tentative de simulation de l’intelligence humaine ou animale. Les casques de réalité virtuelle, de leur côté, permettent de s’immerger dans un univers – ou un métavers – créé par des algorithmes. En éthique, la notion de simulation a des résonances avec la tromperie ou le mensonge. Mais c’est aussi un outil courant avec les expériences de pensée qui sont bien des simulations de cas nous permettant de tester nos intuitions morales.

Lors de cette journée d’étude, nous souhaitons regarder l’éthique de l’IA et/ou de la VR dans tous ses entrecroisements possibles avec la notion de simulation. Cela peut notamment inclure les questions éthiques portant sur:

  • les jeux vidéo
    • simulation et dépendance
    • Est-il mal de tuer ou de violer dans un monde virtuel? (la RV et les comportements illégaux)
  • simulation de personnes décédées (comme dans le roman Manuel de la vie sauvage)
  • les hypertrucages (deepfakes)
  • les robots sexuels
  • le métavers de Facebook
  • le remplacement économique comme conséquence de simulations
  • l’imagination et l’IA
    • la science-fiction
  • simulation de la conscience
    • Est-ce que l’IA pourrait avoir une conscience?
    • le test de Turing
  • Simuler, est-ce mentir?
    • Le sens de la réalité est-il moralement important?
    • Peut-on tout simuler?
  • simulation pour l’entraînement (médecine, police, pompier, militaire, etc.)
    • éducation morale

Les présentations, d’une durée maximale de 20 minutes, seront suivies d’une période de questions de 10 minutes.

Envoyez votre proposition avant le 31 décembre 2021 par courriel, en y mentionnant le titre de votre présentation, un résumé de maximum 300 mots ainsi que vos informations (prénom, nom, titre, établissement, affiliation ou organisation): hazar_haidar@uqar.ca

Nous encourageons les candidatures provenant de différents domaines (philosophie, bioéthique, droit, informatique, génie, recherche opérationnelle, cinéma, communication, éducation, sociologie, etc.) et les candidatures étudiantes.

  • Martin Gibert

    Chercheur en éthique de l'intelligence artificielle

    Université de Montréal

  • Hazar Haidar

    Postdoctorante au Centre de recherche en éthique de l'Université de Montréal et à l'institut des politiques sociales et de la santé

    Université McGill

  • Alexandra Prégent

    Étudiante de deuxième cycle au Département de philosophie

    Université Laval

Articles récents

Nous joindre

Abonnez-vous à l'infolettre

Recevez nos récentes actualités, nos événements à venir, des nouvelles de nos collaborateurs et plus encore!

L'Observatoire international sur les impacts sociétaux de l'IA et du numérique est rendu possible grâce au soutien des Fonds de recherche du Québec.