Article : « Cinq recommandations aux bureaux de soutien à l’enseignement pour aider les professeurs à passer aux cours en ligne »

En mars dernier, alors que les campus universitaires du monde entier se vidaient un à un en raison de la pandémie de COVID-19, les bureaux de soutien à l’enseignement (BSE) et les services équivalents – avec leurs équipes de concepteurs pédagogiques, de développeurs multimédias et de spécialistes de l’enseignement et de l’apprentissage – sont devenus de véritables « héros universitaires de la pandémie » et une bouée de sauvetage pour les professeurs qui peinaient à passer aux cours hybrides ou en ligne.

Bien qu’habitués à apporter un soutien à l’enseignement aux membres du corps professoral, la plupart des BSE n’avaient pas l’équipement, les capacités ou la préparation nécessaires pour élargir ce soutien et assurer rapidement le passage en ligne de tous les cours. Sans compter qu’il fallait aussi veiller à ce que ces cours soient de qualité et équitables, surtout en ce qui a trait aux pratiques d’évaluation.

En juin et juillet derniers, notre équipe de recherche a voulu comprendre comment les BSE ont abordé ou prévoient aborder les problèmes d’apprentissage numérique dans un contexte de perturbations en enseignement causées par la COVID-19. À cette fin, nous avons rencontré des directeurs de 19 BSE et services équivalents du Canada, des États-Unis, du Liban, du Royaume-Uni et de France pour discuter des défis auxquels ils avaient été confrontés et ceux auxquels ils prévoyaient faire face à l’automne et à l’hiver prochains; des pratiques adoptées pour appuyer la prestation de cours en ligne au début de la pandémie; et des premières leçons tirées.

Lire l’article complet

  • Nadia Naffi

    Professeure au Département d'études sur l'enseignement et l'apprentissage à la Faculté des sciences de l'éducation, titulaire de la Chaire de leadership en enseignement sur la transformation durable des pratiques pédagogiques en contexte numérique

    Université Laval

Articles récents

Nous joindre

On reste en contact?

Vous souhaitez être au courant des dernières activités de l’Observatoire? Inscrivez-vous à notre infolettre.

L'Observatoire international sur les impacts sociétaux de l'IA et du numérique est rendu possible grâce au soutien des Fonds de recherche du Québec.