Chaire de professeur invité sur l’intelligence artificielle et la justice sociale

En partenariat avec l’École Normale Supérieure-Paris et la Fondation Abeona, l’OBVIA lance un concours à destination de ses chercheur·e·s membres pour une chaire de professeur·e invité·e sur l’intelligence artificielle et la justice sociale.

La Chaire Abeonas-ENS-OBVIA vise à permettre à un·e professeur·e invité·e de développer pendant un an des travaux sur l’IA et la justice sociale et d’interagir avec les chercheur·e·s des écosystèmes parisien et québécois dans les secteurs de l’IA, des sciences humaines et sociales et de la santé. 

Téléchargez le PDF

Thématique

Pour cette deuxième année de la Chaire de professeur·e invité·e, dont la première récipiendaire fut la Professeure Kate Crawford, la thématique porte sur l’intelligence artificielle et la justice sociale sous le prisme de l’équité, de la diversité et de l’inclusion (ÉDI).

La révolution numérique et l’émergence des nouvelles technologies et de l’intelligence artificielle sont de plus en plus présents dans nos vies ainsi que dans divers secteurs d’activité. Ces développements nécessitent de porter un regard sur leurs conséquences, qu’elles soient positives ou négatives pour la société et de repenser la justice sociale. Cette nouvelle justice sociale nous invite à mieux réfléchir à la manière dont nous nous gouvernons et traitons autrui, afin de s’assurer d’un traitement équitable dans des institutions justes (Ricoeur, 1990). Cela veut dire qu’il faut veiller à ce que les mécanismes d’affectation des ressources et de prise de décision soient justes pour tous, exempt de biais et de discriminations, tout en veillant à promouvoir une visée éthique. Ainsi, les enjeux d’équité, d’inclusion et de prise en compte de la diversité ont été identifiées comme des questions essentielles auxquelles la prochaine thématique de la chaire s’attardera. L’utilisation d’une intelligence artificielle qui intègre les meilleures pratiques en matière d’EDI et d’éthique est d’une importance cruciale pour une société plus juste et égalitaire et il est important de susciter une d’une réelle prise de conscience à cet égard. Les propositions scientifiques soumises dans le cadre de ce concours devront favoriser l’innovation et l’utilisation responsables de l’IA en menant une réflexion d’avant-garde en matière d’IA et d’EDI tout en faisant la promotion d’une plus grande justice sociale.

Environnement à Paris

Le ou la professeur·e invité·e bénéficiera d’une collaboration scientifique privilégiée avec les laboratoires en sciences et humanités de l’ENS et d’interactions avec l’ensemble de l’écosystème parisien de recherche en IA (institut Prairie, PSL, etc.). Un bureau sera mis à disposition à l’ENS pour le ou la professeur·e invité·e et si besoin le support d’étudiant·e·s. Dans le cadre de cette chaire, la professeur·e invité·e recevra des possibilités variées de participation à des séminaires et colloquium (e.g. colloquium data de l’ENS, colloquium Prairie, séminaire DHAI, etc), aux séminaires de la semaine intensive en master (summer school), aux événements de la Fondation Abeona et de ces partenaires, à la semaine de rentrée des étudiants de l’ENS ou encore aux rencontres d’étudiants (master, doctorat, postdoctorat) à Paris. Le ou la professeur·e invité·e sera associé à l’organisation d’un workshop à Paris sur l’IA et la justice sociale.

Environnement au Québec

L’OBVIA est un réseau de recherche qui fédère les expertises de 18 universités et collèges au Québec (Université Laval, Université de Montréal, Université McGill, Université de Sherbrooke, HEC Montréal, Polytechnique Montréal, École de technologie supérieure, École nationale d’administration publique (ENAP), Université du Québec en Outaouais, Collège Ahuntsic, Collège de Bois-de-Boulogne, Collège de Brébeuf, Collège Dawson, Collège John Abbott, Cégep de Limoilou, Collège de Rosemont, Cégep de Sainte-Foy et Cégep de Saint-Hyacinthe). Il regroupe plus de 88 centres de recherche, organismes non gouvernementaux, entreprises, acteurs gouvernementaux et regroupements divers du Québec, du Canada ainsi que de l’international. Le ou la professeur·e invité·e sera appelé·e à collaborer dans le cadre de conférences organisées par l’OBVIA et ses partenaires, lors de la Semaine numériQC et lors de divers colloques interdisciplinaires qui auront lieu au cours de l’année. Les travaux du récipiendaire bénéficieront d’un soutien à la publication par le biais de la collection de l’OBVIA « IA, Éthique et Sociétés ».

Budget et ressources

Un budget de 45 000 euros est disponible pour les frais dédiés à la recherche. À cela, s’ajoute un montant de 10 000 euros pour les frais de mission (hébergement, vols, per diem) et le soutien d’une assistante de recherche à Paris. À ce budget s’ajoute un montant de 40 000$ CAD qui inclut une aide à l’édition dans le cadre de la collection « Éthique, IA et Sociétés » des PUL. La candidature retenue disposera aussi d’un soutien pour l’organisation de conférences et colloques par l’équipe de l’OBVIA.

Dossier de candidature

Le dossier de candidature doit contenir un maximum de 10 pages comprenant les sections suivantes : Projet de recherche et orientations poursuivies dans le cadre de cette année de recherche sur l’IA et la justice sociale, un plan de diffusion et de mobilisation des connaissances scientifique, un plan d’interaction avec les laboratoires parisiens (à l’ENS, PSL et sur Paris) de même qu’avec l’OBVIA, un échéancier de même qu’un budget prévisionnel pour l’année. 

Critères d’évaluation

Les candidatures seront évaluées selon :

  • La qualité scientifique du dossier du/de la candidat·e et du programme de recherche proposé ;
  • La concordance entre la programmation proposée et les missions des établissements (Fondation Abeona, OBVIA, ENS) ;
  • La créativité dont fait preuve le projet de recherche et le plan de transfert et de diffusion des connaissances ;
  • L’originalité du programme de recherche proposé, son caractère novateur et de haute qualité faisant la démonstration de connaissances en matière de justice sociale, d’équité, de diversité et d’inclusion (EDI) et du secteur de l’IA et des technologies numériques.

Processus d’évaluation par les pairs

Le processus d’évaluation est fondé sur un engagement indéfectible à l’égard de l’excellence de la recherche et de la formation en recherche. Il s’appuie sur un processus d’évaluation par les pairs confiés à l’ENS et l’OBVIA par le biais d’un comité interdisciplinaire composé de chercheur·e·s de diverses disciplines liées aux domaines des sciences de la santé, des sciences naturelles, du génie, des sciences sociales et des sciences humaines et de la Fondation Abeona.

Calendrier

Date limite pour le dépôt du dossier : 26 juin 2020.

Début des travaux : septembre 2020

Pour candidater, faites parvenir votre dossier à Guillaume Macaux : guillaume.macaux@observatoire-ia.ulaval.ca

Articles récents

Nous joindre

On reste en contact?

Vous souhaitez être au courant des dernières activités de l’Observatoire? Inscrivez-vous à notre infolettre.

L'Observatoire international sur les impacts sociétaux de l'IA et du numérique est rendu possible grâce au soutien des Fonds de recherche du Québec.