Livre blanc sur la valorisation des données numériques et l’application concertée de l’IA dans le bioalimentaire

Le bioalimentaire au Québec, un secteur en transformation

Les données numériques et l’intelligence artificielle (IA) transforment les modes de production et d’innovation dans plusieurs secteurs d’activités économiques. De telles technologies sont particulièrement prometteuses pour le secteur bioalimentaire. Cependant, le secteur du bioalimentaire au Québec fait face à 3 défis majeurs:

  1. l’aggravation de la pénurie de main-d’œuvre
  2. la transformation des habitudes de consommation
  3. la complexité du secteur

Dans cette optique, la valorisation des données numériques et de l’IA constitue un moyen de répondre à ces défis. En effet, les données apparaissent comme le nouveau «pétrole», une ressource, dans un premier temps, exploitée par les multinationales (p. ex. Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft), et dans un second temps, accessible au plus grand nombre. Ces systèmes d’innovation (c’est-à-dire, les données numériques, l’IA et la robotique) s’inscrivent dans une dynamique visant à affiner les pratiques de production, de gestion et d’exploitation au sein de l’ensemble les filières d’activité économique du secteur bioalimentaire.

Un livre blanc sur la valorisation du numérique et de l’IA dans le bioalimentaire

Ce livre blanc est une initiative de l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique (OBVIA) en collaboration avec le Forum IA Québec et l’Institut de valorisation des données (IVADO) sur la base d’un besoin exprimé par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ).

Ce livre blanc porte sur la valorisation des données numériques et de l’IA dans le bioalimentaire au Québec et comporte 6 parties:

  1. la pertinence des données numériques et de l’IA pour le bioalimentaire de l’avenir
  2. le portrait du secteur bioalimentaire au Québec
  3. les définitions des données numériques, de l’automatisation et de l’IA
  4. la description du processus de concertation des acteurs du bioalimentaire au Québec
  5. l’état des lieux de la valorisation des données numériques et de l’IA
  6. les pistes d’action préconisées par les acteurs concertés

Une réflexion issue d’une concertation avec les acteurs du bioalimentaire

Le diagnostic et les pistes d’action formulées dans ce livre blanc résultent de concertations avec des intervenants et des participants issus à la fois du milieu académique, public et privé. La méthodologie de la concertation a été élaborée par des chercheurs de l’axe Santé durable de l’OBVIA, en collaboration avec la fonction Délibération de l’OBVIA. Cette démarche de concertation a suscité une prise de conscience et une motivation de concertation des participant.es aux rencontres. À la lumière des concertations, les acteurs du bioalimentaire anticipent une suite à cette démarche et souhaitent vivement que ces propositions puissent être partagées avec l’ensemble des parties prenantes du secteur et les décideurs publics.

Leviers et les obstacles à la valorisation de l’IA et du numérique dans le bioalimentaire
Si le Québec ambitionne de devenir un pionnier mondial en matière de bioalimentaire, les autorités publiques et l’ensemble des parties prenantes doivent maximiser les leviers existants en matière de valorisation des données numériques et des applications d’IA. Les leviers identifiés sont:

  1. l’optimisation des processus de gestion et de production
  2. les expertises au Québec en matière d’IA
  3. l’utilisation des outils existants
  4. la volonté gouvernementale
  5. le potentiel de valorisation des données numériques
  6. le renforcement des stratégies de valorisation existantes

La valorisation des données numériques et des SIA est limitée par plusieurs obstacles. En dépit de la démocratisation de l’accès à ces technologies et aux données numériques (p.ex. le partage des outils informatiques libres, le déploiement de téléphones intelligents sur le terrain ou l’accès plus fréquent à une connexion internet haute vitesse), les acteurs québécois font face aux obstacles suivants:

  1. les obstacles technologiques
  2. les obstacles environnementaux
  3. les obstacles spécifiques à l’organisation (niveau intra-organisationnel)
  4. les obstacles spécifiques aux relations entre les organisations (niveau interorganisationnel)

Besoins des acteurs du bioalimentaire au Québec

Pour garantir la valorisation des données numériques et de l’IA dans le bioalimentaire, il est crucial de tenir compte des quatre catégories de besoins des acteurs, à savoir:

  1. l’amélioration de la collaboration et de la coordination entre les parties prenantes
  2. la modernisation des pratiques de recherche et de développement
  3. la valorisation de la transformation numérique et de l’IA
  4. l’allocation de ressources spécialisées

Pistes d’action réparties sur 3 axes

En vue de valoriser les données numériques et les SIA dans le bioalimentaire au Québec, ce livre blanc a répertorié une série de pistes d’action. Ces pistes d’action couvrent les quatre filières québécoises, à savoir les productions animales, les productions végétales, la transformation alimentaire ainsi que les pêches et l’aquaculture. Ces pistes d’action sont structurées autour de 3 axes:

  • Lever les contraintes organisationnelles à l’innovation (Axe I)
  • Élaborer un modèle de gouvernance collaborative (Axe II)
  • Stimuler le développement de technologies responsables (Axe III)

Outre les pistes d’action contenues dans ces axes, les acteurs concertés ont également identifié des mesures spécifiques aux différentes filières.

Téléchargez le livre blanc


Référence: PAQUET, É., SIRARD, M.-A., LAWARÉE, J., BOUDREAU-LEBLANC, A., BOUCHARD, E. (2021). Livre blanc. La valorisation des données numériques et l’application concertée de l’IA dans le secteur bioalimentaire. Potentiels, enjeux et pistes d’action, OBVIA, Québec, 31 p.

Source:
Justin Lawarée
Conseiller en affaires publiques
Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique (OBVIA)
418 656-2131, poste 408570
1 877 785-2825, poste 408570
justin.lawaree@observatoire-ia.ulaval.ca

Contact us

Suscribing Newsletter

Receive our latest news, upcoming events, news from our collaborators and more! (French version only avalaible)

The International Observatory on the Societal Impacts of AI and Digital Technology is made possible by the support of the Fonds de recherche du Québec.