Le Centre d’expertise international de Montréal pour l’avancement de l’IA est officiellement lancé

Créé dans le cadre du Partenariat mondial sur l’intelligence artificielle (PMIA), le Centre d’expertise international de Montréal pour l’avancement de l’intelligence artificielle (CEIMIA) a officiellement lancé ses activités le jeudi 9 juillet avec la nomination de Jacques Rajotte à titre de directeur général intérimaire.

Le CEIMIA travaillera sur deux thématiques : l’utilisation responsable de l’IA et la gouvernance des données. Le CEIMIA collaborera avec l’industrie, la communauté scientifique et la société civile et promet de contribuer au développement responsable d’une IA fondée sur les principes essentiels d’éthique, de droits de la personne, d’inclusion, de diversité, d’innovation et de croissance économique en tenant particulièrement compte des intérêts et de la contribution des pays émergents et en voie de développement.

Le conseil d’administration du CEIMIA est composé de :

  • Patrice Bachand, directeur, Direction des engagements internationaux et des partenariats, Ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec
  • France Brosseau, vice-présidente, Organisations internationales, Montréal International
  • Lyse Langlois, directrice générale, Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique (OBVIA)
  • Samuel Marleau-Ouellet, directeur, Carrefour d’intelligence artificielle, Direction générale des politiques externes et commerciales, Innovation, Sciences et Développement économique Canada
  • Marc-Étienne Ouimette, directeur relations gouvernementales, Element AI

L’OBVIA est très fier de faire partie de ce centre d’excellence. Pour plus d’informations, le communiqué est en ligne.

Articles récents

Nous joindre

On reste en contact?

Vous souhaitez être au courant des dernières activités de l’Observatoire? Inscrivez-vous à notre infolettre.

L'Observatoire international sur les impacts sociétaux de l'IA et du numérique est rendu possible grâce au soutien des Fonds de recherche du Québec.