Les limites de la créativité algorithmiques

Entraînée sur des milliers de pièces de Mozart ou d’autres musiciens célèbres, une IA est en mesure de créer des œuvres originales inspirées du style de l’artiste initial. Interviewé à ce propos, le professeur Zachary Lipton de l’Université Carnegie Mellon soutient que ces pièces ne sont rien de plus que des muzak sans intérêts.

Lire la suite ici

Explorer les autres thèmes

Récents

Nous joindre

On reste en contact?

Vous souhaitez être au courant des dernières activités de l’Observatoire? Inscrivez-vous à notre infolettre.