L’IA dans les hôpitaux : un monde entre promesses et réalité

Le 19 août dernier, Trishan Panch, Heather Mattie et Leo Anthony Celi, chercheurs à Harvard et au MIT, ont publié un article qui a jeté un pavé dans la marre : « The inconvenient truth about AI in healthcare » (La vérité qui dérange sur l’IA en santé). Les auteurs y démontraient qu’en dépit des avancées considérables de l’intelligence artificielle (IA) en médecine, rares sont les applications d’apprentissage automatique qui ont franchi les portes de nos organisations de santé.

En tant que chercheuse postdoctorale au Hub santé : politique, organisations et droit (Université de Montréal et Centre de recherche du CHUM), j’étudie le développement et le déploiement des systèmes d’IA dans les centres hospitaliers universitaires du Québec. Comme d’autres chercheurs, j’ai pu noter un écart, aujourd’hui dénommé « the AI Chasm », entre les promesses suscitées par l’IA en recherche et ses réalisations concrètes dans les milieux de soins. Comment expliquer un tel écart ? Quelles solutions pourrait-on apporter pour le combler ?

Lire l’article complet sur The Conversation

 

 

Articles récents

Nous joindre

On reste en contact?

Vous souhaitez être au courant des dernières activités de l’Observatoire? Inscrivez-vous à notre infolettre.

L'Observatoire international sur les impacts sociétaux de l'IA et du numérique est rendu possible grâce au soutien des Fonds de recherche du Québec.