Poste d’auxiliaire de recherche en intelligence artificielle pour un projet subventionné par l’OBVIA

La dématérialisation et la numérisation des dossiers de justice soulèvent certains
enjeux en matière de vie privée des justiciables. L’accès plus large aux
renseignements personnels sur des plateformes en format numérique, téléchargeables
à distance, peut faciliter leur exploitation à des fins malveillantes. Le recours à des
techniques d’intelligence artificielle (IA), qui permettent d’inférer de nouvelles
connaissances, de dresser des profils détaillés ou de prédire certains traits de
personnalité, exacerbe les risques d’atteinte à la vie privée.

L’objectif principal du projet est d’accompagner le Ministère de la justice du Québec
(MJQ) en développant, avec lui, un cadre de gestion des renseignements personnels
contenus dans les dossiers judiciaires numériques et de proposer des solutions
concrètes, innovantes et techniques aux enjeux que soulève la dématérialisation des
dossiers judiciaires sur le plan de la vie privée. Ainsi, le projet entend encourager
l’accès à la justice et nourrir la confiance du public à l’égard du système judiciaire en
assurant un haut niveau de protection du droit à la vie privée des personnes qui
s’engagent dans un processus judiciaire.

Sommaire du poste

  • L’auxiliaire sera responsable des enjeux techniques liés à l’élaboration d’un cadre de gestion des renseignements personnels et à la transformation des dossiers judiciaires.
  • De plus, l’auxiliaire développera une expertise de pointe, avec d’autres chercheurs, sur des enjeux juridiques, éthiques et informatiques, en plus d’acquérir une importante expérience professionnelle en gestion de projet.
  • Finalement, l’auxiliaire partagera et publiera avec des experts les résultats de recherche et approfondira une réflexion méthodologique originale et élargiront leur réseau professionnel.

Conditions de travail

  • Le contrat sera renouvelable à chaque session, à raison de 10 heures par semaine, pour une durée de 3 ans.
  • Le taux horaire et les avantages en vigueur sont selon la plus récente
    convention collective des auxiliaires de 3e cycle à l’Université Laval.

Exigences et qualités recherchées

  • Candidat au doctorat en informatique et/ou en intelligence artificielle (sciences des données, génie électrique, génie informatique) au sein d’une institution universitaire québécoise
  • Autonomie, rigueur et sens des responsabilités
  • Intérêt à réfléchir et à apprendre sur les enjeux éthiques et juridiques soulevés par l’IA dans les dossiers de justice au sein d’une équipe de recherche multidisciplinaire
  • Capacité à travailler en équipe et sens de l’organisation

Veuillez envoyer un C.V., une lettre de présentation et un relevé de notes avant le 21 juin, à 17h, à Marie-Pier Jolicoeur, coordonnatrice de recherche du projet, à l’adresse mpjol6@ulaval.ca.

Articles récents

Nous joindre

On reste en contact?

Vous souhaitez être au courant des dernières activités de l’Observatoire? Inscrivez-vous à notre infolettre.

L'Observatoire international sur les impacts sociétaux de l'IA et du numérique est rendu possible grâce au soutien des Fonds de recherche du Québec.