Publication d’un rapport sur les mesures publiques dans les stratégies gouvernementales en matière d’IA

Le développement et l’utilisation de l’intelligence artificielle est un enjeu central dans de nombreux pays. Steve Jacob, professeur au Département de science politique et titulaire de la Chaire de recherche sur l’administration publique à l’ère numérique de l’Université Laval, et Justin Lawarée, conseiller en affaires publiques à l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique (OBVIA), ont analysé le contenu des stratégies gouvernementales en matière d’IA dans une perspective internationale. Ce sont près de 500 mesures publiques qui ont été identifiées dans les stratégies gouvernementales du Canada, des États-Unis, de la France, du Royaume-Uni et de l’Union européenne.

Les catégories de mesures publiques les plus représentées dans les 28 stratégies analysées sont celles concernant le développement des capacités organisationnelles ainsi que celles mobilisant des moyens économiques pour développer l’IA. L’importance des mesures économiques peut s’expliquer par l’importance des stratégies gouvernementales axées sur les applications industrielles et les besoins de talents dans ce domaine d’activité.

La dimension éthique du développement de l’IA est présente dans certains des documents analysés. Cependant, au vu de l’importance des impacts sociétaux et éthiques de l’IA et des technologies numériques, les enjeux éthiques ne sont pas systématiquement mis en évidence dans les stratégies gouvernementales étudiées.

Consultez le rapport

  • Steve Jacob

    Professeur au Département de science politique et titulaire de la Chaire de recherche sur l'administration publique à l'ère numérique

    Université Laval

  • Justin Lawarée

    Professionnel de recherche au Département de science politique et conseiller en affaires publiques à l'OBVIA

    Université Laval

Articles récents

Nous joindre

Abonnez-vous à l'infolettre

Recevez nos récentes actualités, nos événements à venir, des nouvelles de nos collaborateurs et plus encore!

L'Observatoire international sur les impacts sociétaux de l'IA et du numérique est rendu possible grâce au soutien des Fonds de recherche du Québec.