L’OBVIA a participé à l’amélioration de la recommandation en éthique de l’IA adoptée par l’UNESCO

Le 24 novembre 2021, les États membres de l’UNESCO ont adopté le tout premier accord sur l’éthique de l’intelligence artificielle lors de sa 41e session.

L’OBVIA est fier d’avoir contribué à la Recommandation sur l’éthique de l’intelligence artificielle à la demande du Secrétariat du Conseil du trésor du gouvernement du Québec. La fonction Politiques publiques de l’OBVIA et ses chercheurs Steve Jacob, coresponsable de cette fonction, et Justin Lawarée, ont proposé d’y intégrer aussi les enjeux de découvrabilité et de révision des décisions automatisées. Aussi, dans le cadre de la préparation du projet de texte de Recommandation, plusieurs ateliers de délibération ouverts, multipartites et citoyens ont été réalisés dans plus de 25 pays sous la supervision scientifique de Marc-Antoine Dhilac, coresponsable de la fonction Délibération de l’OBVIA, et Mila. À noter que le président de la CEST, Jocelyn Maclure, chercheur membre de l’OBVIA était l’un des deux représentants du Québec au sein de la délégation canadienne lors des discussions préalables à cette adoption.


L’UNESCO s’est engagée, en novembre 2019, dans un processus pour élaborer le premier instrument normatif mondial sur l’éthique de l’intelligence artificielle sous la forme d’une recommandation, suite à la décision de sa Conférence générale lors de sa 40e session.

En 2020, l’accent a été mis sur la préparation du projet de texte de la Recommandation avec l’aide d’un Groupe d’experts ad hoc (GEAH). Cette phase était constituée de consultations inclusives et multidisciplinaires avec un large éventail de parties prenantes. Ces larges consultations ont été extrêmement importantes pour garantir que le projet de texte soit aussi inclusif que possible.

Vers la fin de 2020 et en 2021, l’accent a été mis sur un processus intergouvernemental et sur la négociation du projet de texte afin de produire une version finale de la Recommandation.


  • Steve Jacob

    Professeur au Département de science politique et titulaire de la Chaire de recherche sur l'administration publique à l'ère numérique

    Université Laval

  • Justin Lawarée

    Professionnel de recherche au Département de science politique et conseiller en affaires publiques à l'OBVIA

    Université Laval

  • Marc-Antoine Dilhac

    Professeur au Département de philosophie à la Faculté des arts et des sciences, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en Éthique publique

    Université de Montréal

Articles récents

Nous joindre

Abonnez-vous à l'infolettre

Recevez nos récentes actualités, nos événements à venir, des nouvelles de nos collaborateurs et plus encore!

L'Observatoire international sur les impacts sociétaux de l'IA et du numérique est rendu possible grâce au soutien des Fonds de recherche du Québec.