Notes de recherche sur l’IA dans l’administration publique

En 2021, le gouvernement du Québec a lancé sa Stratégie d’intégration de l’intelligence artificielle dans l’administration publique visant à positionner l’administration publique comme acteur clé de l’IA en prenant notamment appui sur le leadership du Québec dans ce domaine. Dans ce cadre, le Secrétariat du Conseil du trésor avait mandaté l’OBVIA pour réaliser différents travaux, dont des notes de recherche, pour accompagner son élaboration.

Les enjeux de l’introduction des dispositifs d’IA

La première note de recherche identifie les défis potentiels de l’introduction de l’intelligence artificielle dans l’administration publique québécoise sur la base d’une revue de la littérature scientifique, de rapports administratifs et d’entretiens avec des fonctionnaires. Les défis ont été regroupés en 6 catégories:

  • technologiques
  • gestion des données
  • légaux
  • éthiques
  • sociétaux
  • managériaux

Lire la note


L’approvisionnement du secteur public en solution d’IA

La seconde note de recherche porte sur les pratiques pertinentes pour l’achat public de solutions innovantes, notamment en matière d’intelligence artificielle. En effet, bien que les pratiques actuelles d’achat public de solutions innovantes n’aient pas été conçues pour l’achat d’intelligence artificielle, elles constituent une base pertinente pour faciliter l’achat de ce type de solutions par le secteur public.

Lire la note


6 Cas d’utilisation de l’intelligence artificielle dans le secteur public

Finalement, 6 notes correspondant à 6 cas d’utilisation de l’intelligence artificielle dans le secteur public ont été rédigées (Royaume-Uni, France, Allemagne, Israël, États-Unis et Singapour). Ces cas ont été choisis en fonction de leur place dans le «Government Artificial Intelligence Readiness Index 2019» et en fonction de la documentation accessible publiquement sur ces pays. Ces notes présentent la chronologie de la prise en considération de l’IA dans les politiques publiques de chaque pays, quelques initiatives menées pour intégrer l’IA dans des ministères ou organismes publics, les facteurs habilitants et les freins à l’introduction de l’IA dans le secteur public ainsi que certaines pratiques inspirantes pour la stratégie du Québec pour l’intégration de l’IA dans le secteur public.

Lire la note


À consulter aussi

Stratégie d’intégration de l’intelligence artificielle dans l’administration publique 2021-2026 (PDF)

Communiqué – Le gouvernement du Québec lance sa Stratégie d’intégration de l’intelligence artificielle dans l’administration publique

  • Steve Jacob

    Professeur au Département de science politique et titulaire de la Chaire de recherche sur l'administration publique à l'ère numérique

    Université Laval

  • Justin Lawarée

    Professionnel de recherche au Département de science politique et conseiller en affaires publiques à l'OBVIA

    Université Laval

  • Marie-Christine Therrien

    Professeure de gestion et directrice du Cité-ID Living Lab

    École nationale d’administration publique

Articles récents

Nous joindre

Abonnez-vous à l'infolettre

Recevez nos récentes actualités, nos événements à venir, des nouvelles de nos collaborateurs et plus encore!

L'Observatoire international sur les impacts sociétaux de l'IA et du numérique est rendu possible grâce au soutien des Fonds de recherche du Québec.