Webinaire: L’intelligence artificielle en santé: de la définition aux enjeux éthiques et juridiques

Informations sur l'événement

Date

14 - 15 juin 2022

Heure

12:00 - 13:00

Lieu

En ligne

Au cours des dernières décennies, l’intelligence artificielle (IA) a été intégrée dans plusieurs secteurs d’activité. De l’automatisation à la médecine de précision par la valorisation des données massives, les différentes techniques d’IA ont des applications quasi-infinies. Au-delà de l’étiquette, il demeure difficile de dresser les contours des outils qui mobilisent l’IA, en particulier en santé. Ce webinaire présentera le résultat des travaux menés par l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique (OBVIA) à la demande du Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, pour produire 4 fiches descriptives sur l’IA en santé, qui seront présentées en 2 parties lors du webinaire:

  1. Qu’est-ce que l’IA en santé, quelles sont ses promesses pour améliorer la santé et les services de santé, et leur niveau de maturité (14 juin, de 12 h à 13h)
  2. Quels sont les enjeux éthiques et juridiques du développement, déploiement et usage des outils mobilisant l’IA en santé (15 juin, de 12h à 13h)

Inscription à la séance du 14 juin

Inscription à la séance du 15 juin


Interventions

14 juin

Animation
Philippe Després
Professeur, Faculté des sciences et génie, Université Laval
Coresponsable de l’axe Santé durable OBVIA

Philippe Després est chercheur-boursier Senior FRQS et professeur titulaire au Département de physique, de génie physique et d’optique de l’Université Laval. Il est également membre du Centre de recherche sur le cancer de l’Université Laval, ainsi que physicien médical au CHU de Québec – Université Laval et chercheur régulier de son Centre de recherche. Ses projets de recherche portent sur les aspects matériels et logiciels de l’imagerie médicale, notamment sur la reconstruction tomographique. Il s’intéresse aussi à la valorisation des données dans le milieu médical, en particulier aux infrastructures, aux normes et aux bonnes pratiques (incluant les principes FAIR) nécessaires à l’exploitation responsable de l’information clinique. À ce titre, il agit comme conseiller en architecture des données pour le projet PULSAR à l’Université Laval. Il est aussi le directeur du Centre de recherche en données massives de l’Université Laval ainsi que le co-responsable de l’axe Santé durable de l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique. Il siège au Conseil des chercheurs de l’Alliance de recherche numérique du Canada.

Martin Cousineau
Professeur HEC Montréal
Chercheur membre OBVIA

Martin Cousineau est professeur adjoint au Département de la gestion des opérations et de la logistique de HEC Montréal et est professeur de l’Institut de valorisation des données (IVADO). Il est membre du Centre interuniversitaire de recherche sur les réseaux d’entreprise, la logistique et le transport (CIRRELT) et de l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique (OBVIA). Il est spécialisé dans les méthodes à l’intersection de la recherche opérationnelle et de l’intelligence artificielle (en particulier l’apprentissage automatique), avec des applications à la logistique, au transport et à la santé.

Jean-Noël Nikiema
Professeur, École de santé publique, Université de Montréal

Jean-Noël Nikiema est professeur adjoint en santé numérique et analyse de mégadonnées au département de gestion, d’évaluation et de politique de santé de l’Ecole de Santé publique de l’université de Montréal. Il est également co-directeur du Laboratoire Transformation numérique en santé (LabTNS). Il est spécialiste en terminologies et ontologies biomédicales. Son champ d’expertise réside dans la création ainsi que l’évaluation de la qualité et de l’interopérabilité des terminologies et ontologies biomédicales. Il s’intéresse également à l’utilisation de ces ressources dans le traitement automatique de la langue, l’extraction automatique de connaissance ainsi que l’intégration des informations en santé.

15 juin

Animation
Aude Motulsky
Professeure, École de santé publique, Université de Montréal
Coresponsable de l’axe Santé durable OBVIA

Aude Motulsky est professeure adjointe au département de gestion, évaluation et politiques de santé de l’École de santé publique de l’Université de Montréal (ESPUM) et directrice adjointe du Consortium Santé Numérique. Elle est co-responsable de l’axe Santé durable de l’OBVIA et chercheure au Centre de recherche du CHUM – Carrefour de l’évaluation et de l’innovation en santé. Elle est co-directrice du LabTNS – Transformation numérique en santé. Ses activités de recherche sont liées à l’évaluation des outils numériques en santé, et à la transformation numérique des organisations de santé.

Catherine Régis
Professeure, Faculté de droit, Université de Montréal
Chercheuse membre OBVIA

Catherine Régis est professeure titulaire à la Faculté de droit de l’Université de Montréal, titulaire d’une Chaire de recherche du Canada en droit et politiques de la santé, co-responsable du Hub santé – politique, organisations et droit (H-POD) et responsable du Groupe de travail sur l’innovation numérique et l’IA de l’alliance U7+, un regroupement de plus de 50 universités à travers le monde. Elle est également co-responsable du Groupe de travail sur l’IA responsable du Partenariat mondial sur l’IA, chercheuse au Mila (Institut québécois d’intelligence artificielle), au Centre de recherche en droit public (CRDP), à l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique (OBVIA) ainsi que Conseillère spéciale et Vice-rectrice associée à la planification stratégique et à l’innovation numérique responsable à l’Université de Montréal. Catherine a participé à l’élaboration de la Déclaration de Montréal pour un développement responsable de l’IA, notamment à titre de membre du comité scientifique. Ses principaux intérêts de recherche portent sur la régulation de l’innovation numérique et de l’IA ainsi que le droit et les politiques de la santé, tant à l’échelle locale qu’internationale.

Joé T. Martineau
Professeure, HEC Montréal
Chercheuse membre OBVIA

Joé T. Martineau est professeure d’éthique organisationnelle au Département de management d’HEC Montréal. Ses intérêts de recherche, d’enseignement et d’intervention en organisation portent sur les questions d’éthique et de gouvernance touchant les organisations privées, publiques et du secteur de la santé. Ses travaux l’ont notamment menée à réfléchir à la composition des programmes d’éthique et à la diversité des pratiques de gestion éthique dans les organisations, aux différents facteurs qui influencent la réflexion et le comportement éthiques des acteurs organisationnels, ainsi qu’aux enjeux éthiques liés à la transition numérique et au développement et au déploiement de l’intelligence artificielle en organisation. Elle est membre chercheure de l’OBVIA, de l’IDEA et de l’Unité de recherche en éthique pragmatique de la santé de l’IRCM.


FORMATION CONTINUE – ATTESTATION DE PARTICIPATION

Les participantes et les participants qui souhaitent obtenir une attestation de participation à cet événement pourront l’indiquer dans le formulaire d’inscription. Elle sera transmise par courriel par l’OBVIA dans les jours suivants l’événement. Chaque personne est ensuite responsable d’effectuer les démarches nécessaires pour se faire reconnaître leur participation comme une activité de formation continue auprès de leur établissement d’enseignement, leur employeur ou leur ordre professionnel.

Articles récents

Nous joindre

Abonnez-vous à l'infolettre

Recevez nos récentes actualités, nos événements à venir, des nouvelles de nos collaborateurs et plus encore!

L'Observatoire international sur les impacts sociétaux de l'IA et du numérique est rendu possible grâce au soutien des Fonds de recherche du Québec.